Les spectacles
PDF Imprimer Envoyer

Tout Ouie

Collectif Iota
Création 2010

Les 29, 30 et 31 mars à Ermont, les 1er et 2 avril à Saint-Ouen l’Aumône

Promeneur, il n’y a pas de chemin. Tu le crées en le traçant et le sentier que tu verras derrière toi, tu ne pourras plus y retourner.
Cette inscription trouvée au-dessus d’une porte d’un monastère médiéval à Toledo reflète la démarche créatrice unique de la Compagnie Iota. Avec ce spectacle, elle nous invite à une déambulation onirique dans les mondes merveilleux du Moyen-âge, dans les temps anciens où la terre était encore plate.

Tout ouïe, on se laisse submerger par les sonorités étranges des musiques médiévales, envoûter par la danse muette du goupil.
Au spectateur de faire son chemin, de laisser ses sens vagabonder en toute liberté aux rythmes des mouvements, des mélopées, des costumes, des décors, tous puisés dans une imagerie de toute beauté. Mystérieux.

Avec Sabine Dehoux.
Conception: Lieven Baeyens.
Scénographie, costumes et éclairages: Diane Batens.
Mise en scène, dramaturgie, chorégraphie, décor sonore: Collectif Iota

La chronique

Un personnage est assis dans la pénombre, enveloppé d’un grand manteau blanc. Mystère. Elle se lève, déambule, perchée sur des échasses, et allume les quatre points cardinaux du monde. Au travers d’un jeu de métamorphoses successives, elle change de peau à vue, se déchausse, se déshabille et se fond dans des univers différents. Créature humaine ou animale, venue d’un autre temps, d’un autre pays, elle est une nomade qui semble n’avoir aucune limite dans sa capacité à devenir autre.

Ces évocations d’atmosphères inspirées des cultures d’Asie, du Grand Nord se suivent sans véritable lien. Le voyage en forme de zapping finit par lasser, vitrine formelle dont on ne comprend pas l’enjeu…

Dominique Duthuit

 
PDF Imprimer Envoyer

Geant et Minuscule

Compagnie ACTA – Artistes associés Agnès Desfosses, Laurent Dupont
Création 1992 – Reprise 2011

Le 21 mars à Enghien-les-Bains

À qui appartiennent ces yeux immenses qui apparaissent dans le ciel des Minuscules ?
À des enfants. Les voici transformés en GÉANTS le temps du spectacle.
Les Minuscules vivent à l’intérieur de petits mondes dans un univers à leur mesure : neuf mondes que les enfants spectateurs vont
découvrir et toucher. Les Minuscules ont peur du regard des Géants. Iga, l’un d’eux, Minuscule devenu Géant après avoir
reçu une goutte de pluie, parviendra-t-il à concilier Géants et Minuscules ?

Conception et mise en scène : Agnès Desfosses
Ecriture : Yves Nilly
Scénographie : Patricia Lacoulonche et Claire Girard – Reprise 2011 : Patricia Lacoulonche
Costumes : Christine Buard – Reprise 2011 : Gaëtan Leudière
Lumière : François Martineau
Musique : Ivan Khaladji
Comédiens: Joey Köhnke et Hugues Baudoin - en alternance

Partenaires en 1992: DRAC Ile-de-France, Conseil Général du Val d’Oise, Ville de Villiers-le-Bel, DSQ Villiers-le-Bel, FAS, La Coupole, scène nationale de Sénart, La Ferme du Buisson, centre d’art et de culture de Marne-la-Vallée
Coproduction 2011 : ACTA, Compagnie conventionnée : Ministère de la Culture DRAC Ile-de-France, Conseil Général du Val d’Oise, Ville de Villiers-le-Bel.
ACTA est subventionnée par le Conseil Régional d’Ile-de-France dans le cadre d’une convention de permanence artistique.

La chronique

Qui est le petit, qui est le grand ? Qui est celui qui sait, qui est celui qui ignore ? Et si nous étions tous semblables absorbés par les mêmes émotions ? Agnès Desfosses place petits et grands face à des mondes qui effacent la différence d’âge et de taille. A l’intérieur d’un tipi, nous devenons tous des géants démesurés confrontés à de petites planètes qu’il nous faudra apprendre à rencontrer, avec nos yeux, nos mains, notre corps trop grands pour elles. Cachées sous des tissus, elles sont autant d’univers à apprivoiser. Certaines se protègent, se calfeutrent, se méfient de nous, d’autres, au contraire, sont dans l’attente d’une rencontre inédite. Lentement, avec délicatesse, elles passent de main en main. On les explore intimidés par leur petitesse, on en prend soin, on se les raconte entre chuchotements et cris d’émerveillement. Par leurs ouvertures plus ou moins grandes, elles dévoilent leurs couleurs, leurs matières, leur géographie intérieure. Chacune d’elles laisse entendre des murmures, une musique, une vie quasi invisible qui nous renvoie à des fragments d’émotions essentielles, le bonheur, la tristesse, la peur, la fête… Instants fragiles, instants précieux, entre ces mondes et nous, des liens se tissent, celui de la menace de la destruction, mais aussi celui d’un même désir de préserver la beauté indicible… Ce spectacle est l’une des premières créations d’Agnès Desfosses à destination des tout-petits. Vingt ans plus tard, il repose avec la même actualité la question de la place que nous attribuons à l’autre, qui est le petit ? qui est le grand ?

Dominique Duthuit

 
PDF Imprimer Envoyer

Hin und HerHin und her / Les cent pas

Toihaus Theatre
Création 2007

Les 21, 22, 23 et 24 mars à Argenteuil, le 25 mars à Persan

Mon petit voyage tout au long de la journée…
Quand un nouveau jour se lève, c’est une nouvelle aventure qui commence. Un nouveau voyage.
Lorsqu’on voyage, de quoi a-t-on besoin ?
De se tenir debout ? Les bras le long du corps ? Les pieds en marche ?
En fronçant le nez ? D’ouvrir bien grand les oreilles ?
De laisser guider son coeur plutôt que sa tête ?
Et qu’emportes-tu ?
Beaucoup de joie et un peu de méfiance ?
Un mouchoir ? Une bouche pour rire ?
Des accents familiers?
Beaucoup de courage et un peu de peur ?
De la curiosité ? Du bruit et du silence ?
Un animal en tissu ? Des souvenirs ?

Mise en scène : Myrto Dimitriadou
Chorégraphie : Katharina Schrott / Assistante : Cornelia Böhnisch
Composition musicale: Gudrun Raber-Plaichinger, Yoko Yagihara
Assistant: Herbert Pascher
Aide à la dramaturgie : Scotch le fermier
Interprètes : Gudrun Raber-Plaichinger (violon), Yoko Yagihara
(accordéon),
Julia Schwarzbach (théâtre, danse)
Scénographie et costumes : Regina Öschlberger / Hilde Böhm
Lumière et technique : Bratislav Zlatovic

Avec le soutien de : Small Size, European Network for the diffusion of performing arts for early years

 

Nommé à STELLA en 2008, Prix du BMUKK en 2008 !
 
PDF Imprimer Envoyer

Le Grand Saut

Théâtre de la Guimbarde
Création 2010

Les 4 et 5 avril à Villiers-le-Bel, les 6 et 7 avril à Ermont

Deux personnages partent à la découverte d’un chantier urbain habité d’objets insolites et sonores. Dans ce terrain de jeu, ils construisent et déconstruisent, plongent dans les matières et les sons, expérimentent leur pouvoir tels des scientifiques.
Mus par la curiosité, ils se collent le nez au plâtre, font sonner les ustensiles, empilent les briques, envoient balader sable et eau dans les tuyaux et terminent leurs aventures par un grand plongeon.

Création collective en Belgique en mai 2010
Mise en scène : de Martin Staes/Polet
Jeu et musique : Yannick Duret (fille) et Nicolas Laine
Illustration : «Le plongeur rouge» du peintre Serge Vizcaino

Une production du Théâtre de la Guimbarde
En coproduction avec la Ville de Tourcoing – Festival Tréteaux Jeune Public
Avec le soutien du programme Culture de l’Union Européenne (Small Size)

Du sable sur la tête, de l'eau jusque dans la culotte : les auteurs du spectacle se sont emparés du principe de nombre de livres et de spectacles pour la petite enfance, l'exploration de l'espace, la découverte des matériaux, mais à rebrousse-poil, en troquant la mièvrerie souvent associée au propos contre une bonne dose de subversion. Au terme d'une adresse au public, deux personnages, une femme et un homme, partent, donc, avec autant d'enthousiasme que de maladresse, à la découverte de ce qui se révèle être un chantier. Bâches, échafaudage, outils, cordages, tuyaux, casques qui s'assemblent ou s'entrechoquent. Un univers urbain, quotidien, une expérimentation permanente, un chaos, qui, peu-à-peu, envahit tout le plateau, plutôt que les oiseaux, qui font cuicui, les roses, qui sentent bon, et les moutons, qui font bêêê.

Si l'approche paraît séduisante, elle ne renouvelle pas un genre assez couru en Belgique, la radicalité. Mais, surtout, le spectacle semble toujours hésiter à choisir sa voie, tournant autour du burlesque sans jamais vraiment s'y engager. La confrontation, poétisée, à un environnement hostile, dont les figures de Charlot, de Buster Keaton, de Laurel et Hardy représentent les archétypes, projette toujours le comique dans une autre dimension : critique sociale, métaphysique, rapport dominant-dominé. C'est, peut-être, ce point de vue en miroir, qui manque au "Grand saut", pour aller au bout de son projet.

François Fogel

 
PDF Imprimer Envoyer

Monsieur et Madame Sommerflugel

Compagnie Florschütz & Döhnert
Création 2010

Les 28 et 29 mars à Arnouville, les 4, 5, 6 et 7 avril à Argenteuil

Entrez, entrez donc, Mesdames et Messieurs, cher public, et laissez-vous séduire par un monde miniature et merveilleux!
Une valise pleine de lumières, un vain numéro de dressage de papillons et une délicate romance entre une baleine et un cargo.
Et enfin, découvrez l’histoire magnifique et terrifiante de la souris qui était aimée par un chat. Une bonne demi-heure de spectacle drôle,sensible et fantasque.

Et surtout surtout, Mesdames et Messieurs, cher public, n’oubliez jamais de nourrir l’oiseau qui vit sous votre chapeau.

Mise en scène: Werner Henrich
Jeu, l’idée, Marionettes, décors: Michael Döhnert, Melanie Florschütz
Live-musique: Michael Döhnert
Peintre de l’arrière-plan: Wolf Dieckmann
Robe: Adelheid Wieser

Production: florschütz & döhnert / Coproduction: Theater o.N.
Avec le soutien de: Fonds Darstellende Künste e.V. et Small Size,
European Network for the diffusion of performing arts for early years
Merci à Hendrik Mannes

La chronique

Le cirque de M. et Mme Sommerflüger tient dans quelques valises. Une grosse blanche et des petites. Les piliers de leur chapiteau imaginaire sont quatre canes à pêche. Avec ces simples accessoires, ils créent un cirque d’ombre et de papier qui renoue de manière burlesque avec la tradition de la piste et de la mise en jeu des corps. Au son du roulement de tambour ou de l’harmonica, le couple d’artistes facétieux, jamais en panne de petits coups pendables pour tromper l’attention de l’autre, tisse le fil rouge de leur spectacle par une fine association d’images: un paquebot amène une baleine qui veut attraper un poisson…. Dans une juste mesure, les figurines manipulées avec légèreté et élégance ont le temps d’être toutes identifiées par les enfants. Magiques et expressives, elles s’adonnent à toutes sortes de numéros d’acrobaties et de poursuites pour reprendre leur place dans les bagages des artistes nomades. Reste seul en liberté un papillon, symbole fragile et poétique de l’âme de ce petit cirque, hors du temps et pour tous les âges.

Dominique Duthuit

 
PDF Imprimer Envoyer

Embrasser la lune

Le Fil rouge théâtre
Création novembre 2010

Le 30 et 31 mars à Montigny-les-Cormeilles, les 3, 4 et 5 avril à Saint-Gratien

Tout près du ciel, elle dort. Ce chant qui s’échappe de ses lèvres, doux comme un murmure, on dirait du Mozart. Non loin de là s’affaire celui qui rassemble la matière de ses rêves. Elle ne le voit pas. La nuit est pleine de mystères. Une ombre passe sur son visage. La voilà qui rit à présent. Puis colère et tempête. Elle met tout à terre. Les émotions la chavirent. Le ciel aussi se déchaîne. Elle se relève, se hisse sur la pointe des pieds. Le ciel s’éclaire. En équilibre fragile entre veille et sommeil, elle avance. Elle chante à pleine voix maintenant. Lui aussi chante.
C’est du Schubert. La nuit est pleine de mystères. On dirait qu’elle a grandi. Raconter quelque chose de la nuit des enfants, de ce moment d’intimité avec soi-même, avec ses pensées, ses rêves, de la solitude, nécessaire à tout âge. On l’oublie parfois, l’enfant petit se construit aussi dans la solitude.

Conception et écriture : Eve Ledig, Jeff Benignus, Sabine Siegwalt
avec : Marie-Anne Jamaux (jeu) et Luc Fontaine (régie et jeu)
Mise en scène : Eve Ledig
Direction musicale et arrangements : Jeff Benignus
Scénographie et costumes : Sabine Siegwalt
Création lumière : Gerdi Nehlig et Frédéric Goetz
Travail vocal : Catherine Fender et Isabelle Marx
Conseil pour le mouvement : Charlotte Delaporte
Régie générale : Frédéric Goetz
Construction Olivier Benoit assisté de Marion Herbst / La Machinerie - Strasbourg

Production Le fil rouge théâtre
Compagnie conventionnée par le Ministère de la culture et de la communication - DRAC Alsace
Coproduction : La Passerelle, relais culturel de Rixheim, Grand Théâtre de Lorient, scène conventionnée,
Théâtre d’Ivry Antoine Vitez, scène conventionnée
Coréalisation : Théâtre Jeune Public, CDN d’Alsace à Strasbourg
Avec le soutien du festival Méli’môme à Reims et le parrainage
du festival À pas contés à Dijon (Brouillons Quint’Est – 2009)
Aide à la création : Région Alsace, Conseil Général du Bas-Rhin et Ville de Strasbourg

La chronique

Une femme, un homme, deux voix.

Avec délicatesse et poésie, « Embrasser la lune » emporte les tout petits dans un rêve éveillé, celui d'une petite fille, sorte de princesse au petit pois, juchée sur ses quinze matelas superposés.
C'est son monde ! "Elle", petit à petit, va s'y sentir à l'étroit.
Le désir puis le besoin lui viennent d'explorer l'ailleurs. Rire, joie, colère accompagnent ses découvertes, ses tentatives, ses échecs, ses victoires. Elle murmure, chante, on dirait du Mozart. "Lui", le veilleur de nuit, discret et sensible, s'affaire et rassemble la matière de ses rêves. Elle ne le voit pas. Lui aussi chante. C'est du Schubert.
Ces airs se croisent, se mélangent, se superposent. Entre les deux, le son ténu et cristallin des boîtes à musique accompagne leurs chants, fait grincer la tempête des ballons, donne des ailes à la lune.
« Embrasser la lune » raconte quelque chose de la nuit des enfants, de ce moment d'intimité avec soi-même, avec ses pensées, ses rêves..., et également la solitude, nécessaire à tout âge.

Dominique Duthuit

 
PDF Imprimer Envoyer

Le ventre du racoin

Compagnie Itotoyo
Création 2005

Les 28 et 29 mars à Marly-la-Ville, les 2 et 3 avril à Ermont,
le 5 avril à Saint-Ouen-l’Aumône

Le prétexte : Un jour, un ventre doux et moelleux, se mit à danser. Mais que voulait-il nous raconter?...
Ce spectacle, composé de trois tableaux, nous plonge dans les coins et les recoins de la symbolique du ventre.
Progressivement nous nous retrouvons à l’intérieur de cette «boîte à mystère». Un souvenir protecteur envahit
les esprits. Le temps qui s’écoule n’a pas la même durée, ici le temps prend son temps.

Il faut maintenant quitter ce cocon. Et c’est la peau qui devient le territoire à explorer, une topographie poétique du
corps s’écrit alors. Les traces ainsi exposées sont des preuves irréfutables de nos existences.

Les ventres

Du 22 au 29 mars à Marly-la-Ville

Exposition de ventres imaginaires, symboliques et ludiques.
L’exposition permettra de regarder, d’échanger, de toucher, de se poser ou plutôt de se positionner avant et après le spectacle.

Chorégraphe et Interprète : Carole Parpillon
Plasticien : Olivier Charbonnel

Spectacle produit par l’association : ça ne s’attrape pas avec du papier tue-mouche
http://www.itotoyo.com avec Le printemps des tout petits, festival et la Maison pour Tous de Noisiel
 
PDF Imprimer Envoyer

Desayuno Fragil
Petit-dejeuner fragile

Compagnie La Casa Incierta
Création novembre 2011

Le 28 mars à Garges-les-Gonesse

Sept valises fragiles. À l’intérieur de la maison se fait le pain. Au creux de l’oreille résonnent les comptines
de maman. Maman faisait aussi du pain. Et le petit déjeuner. Chaque matin. Comme un escargot, lentement.
Comme si c’était la première fois. Toujours en prenant soin de sa poupée. Celle des jeux. Celle de l´hiver froid. Celle des aventures de
Moby Dick. Celle de la soupe à lettres. Celle du coeur des livres russes. Elle pleurait des larmes comme une Clepsydre. Prenait le café chez sa grande mère comme le géant Gulliver. Et partait avec la sirène de la mer. Et quelle distance nous manque pour arriver ici?

De la main de l’artiste italien Antonio Catalano nous rentrons dans cette univers plastique, porte insolite de la poésie fragile, d’un univers fragile.

Une pièce théâtrale de La Casa Incierta née à partir de l´univers fragile d’Antonio Catalano
Dramaturgie et mise en scène: Carlos Laredo
Textes, objets et acompagnement artistique: Antonio Catalano
Direction technique et construction d´effets: Roger Millán
Costume : Val Barreto
Interprète et création musicale : Clarice Cardell
Preparation vocale: Patricia Paz
Avec la collaboration musicale de Antenor Bogea, Iñigo Aranzasti y Helena Fernandez

Production: La Casa Incierta

La chronique

Ce spectacle est un poème visuel et sonore qui évoque le réveil. Passage de la nuit au matin. Passage de l’inconnu au connu pour repartir vers l’inconnu. Premiers gestes, premières sensations, premières préparations à des journées ouvertes à tous les possibles. Une comédienne, nichée dans l’obscurité de sa maison, apparaît… Vision onirique. Costumée de blanc, chaussée comme une danseuse, elle traverse le voile du monde nocturne pour entrer dans la vie, se mettre à table et explorer avec gourmandise et délicatesse ce qui s’offre à ses yeux, à sa bouche, à ses mains. Sept petites valises, posées sur un chariot, sont comme les sept palettes qui vont lui permettre de créer des tableaux, sortes de « dinettes » enfantines, expressives et vivantes. Bol, cuillère, fourchette, thermomètre, livre et papier se mêlent à l’organique, eau, lait, farine… pour donner naissance à des univers familiers ou lointains. Le metteur en scène Carlos Laredo a travaillé avec le plasticien italien Antonio Catalano, artiste qui bâtit des royaumes à part du peu, de l’ordinaire des choses. Avec sur le plateau, la seule présence de la comédienne et cantatrice Clarice Cardell, ils ont imaginé des prémices d’aventures mystérieuses, dont les ports d’attache appartiennent tout aussi bien au format miniature qu’à l’immensité marine ou céleste. Sans effrayer nullement les enfants, ils nous invitent dans le cocon d’un théâtre d’objets en incessante métamorphose dont les frontières avec l’extérieur sont poreuses. Le souffle de la tempête, le cri du coq, une explosion, l’écho, une petite musique viennent interférer sur ce qui se passe là. Où est le dedans, où est le dehors ? Où est l’imaginaire, où est la réalité ? Dans une grande diversité de langues, française, italienne, espagnole, brésilienne, entre les petites comptines rassurantes et les envolées lyriques de la comédienne, ce spectacle repousse toujours plus loin les rives de ses voyages pour aller au rendez-vous des mystères de la vie, culturels, naturels, humains…

Dominique Duthuit

 
PDF Imprimer Envoyer

... Y azules rejas del amor

Compagnie Al Filito de la Silla
Création 2006

Les 22, 23 et 24 mars à Cergy,
les 28, 29 et 30 mars à Villiers-le-Bel,
les 2 et 3 avril à Cormeilles-en-Parisis

Spectacle pour les nouveau-nés présentant les 4 points cardinaux de la danse espagnole, une façon de rendre accessible la transmission directe du patrimoine culturel.

Une mère métamorphosée en rose des vents fait apparaitre avec la danse une île ressemblant à la péninsule ibérique.
Il est aussi inhabituel qu’insolite de présenter une pièce pour les nouveau-nés dont la nature même est la mémoire de chaque être humain à la naissance.

Sur l’évidence d’un désert, égrainer des rythmes ancestraux et se baigner en totale impunité dans les fontaines asséchées, comme si une eau bouillonnante jaillissait.

Conception, mise en scène et chorégraphie : Hugo Pérez
Assistante mise en scène : Patricia Esteban
Création sonore et musicale : Popular
Interprète : Raquel Garcia

La chronique

Cette pièce est une véritable plongée au cœur de la richesse patrimoniale de l’Espagne, architecturale, picturale, chorégraphique, musicale… C’est toute une culture, vaste et foisonnante, qu’Hugo Pérez vient transmettre aux tout-petits dans le cocon d’une pièce, habitée par une danseuse aux personnalités multiples, madone, femme, mère, fille.

Le défi est inédit dans le domaine du théâtre pour la toute petite enfance. 30, 40 minutes à peine pour évoquer ce qui occupe des encyclopédies entières. Et pourtant, au-delà de tout discours, par les arts conjugués de la peinture, de la vidéo, de la danse flamenco et du théâtre, le chorégraphe espagnol brosse une rencontre avec une Espagne réelle et fantasmée qui passe par la présence d’une danseuse au tempérament de feu. Jouant avec ses castagnettes, comme s’il s’agissait de ses enfants, elle apparaît vibrante, maîtresse-femme, avant de devenir lascive, couchée, offerte à des mains étrangères qui l’explorent. Sans cesse traversée par des énergies différentes, elle est la figure changeante qui révèle par le geste martelé, caressant ou arrêté des fragments d’une mémoire culturelle ancestrale. Dans une adresse constante aux enfants, jamais feinte, elle les invite à la suivre dans son pays, en distribuant les rythmes, les caresses et les baisers avant de repartir là d’où elle est venue…Dans un tableau, une image. Reste le désir de poursuivre ce qu’elle a initié, danser, toucher, se toucher, voyager, vivre…

Dominique Duthuit

 
PDF Imprimer Envoyer

Me-Me

Dance Theatre Auraco
Création 2009

Le 28 mars à Sarcelles

Composer dans le moment »
Chaque moment présent est sur le point de changer, cela demande une constante attention sur ce qui se transforme et comment cela se transforme. L’enfant est considéré comme un performer - acteur et spectateur à la fois ; parfois meneur, participant et observateur. Cette représentation repose sur l’être et le partage, le donner et le recevoir, en profitant de ce moment en commun tel qu’il est. C’est à la fois la simplicité et la complexité. Une seule règle existe pour les adultes : aucun mot pendant la représentation, tout au plus une communication non-verbale si nécessaire. Dans cette performance de danse chaleureusement différente, le public crée le spectacle avec les danseurs et le musicien. Chaque performance est unique. Le public est situé dans l’espace scénique avec les interprètes.

Conception: Päivi Aura
Musique: Philippe-Marcel Iung
Danseurs : Lieve Hermans, Kati Lehtola, Päivi Aura
Musicien Philippe-Marcel Iung
Photographies: Patrick Oras, Daniel Bosschieter
Affiche: Tuuli Vuorinen-Oras

Dance Theatre Auraco / Kuukulkurit ry
Avec le soutien financier de : Art Council of Finland, CIMO

La chronique

Ici rien n’est obligé ! Trois danseuses et un musicien entrent en conversation avec les tout-petits sans attendre une réponse immédiate. Assis sur le sol, blottis dans les bras des adultes, ils observent, écoutent, se laissent embarqués dans un dialogue, hors les mots, hors les codes habituels. Elles sont assises, se lèvent, se rassemblent, forment des figures au sol, tendent les mains et le visage vers le public, en douceur, dans une incessante curiosité et attention à l’autre. Leur partition chorégraphique rigoureusement écrite n’est que le prologue d’une rencontre à écrire avec les enfants. Est-ce qu’ils entreront dans l’espace de jeu, est-ce qu’ils poursuivront avec elles cette approche gestuelle ? Dans une constante incertitude, enfants, artistes et adultes sont à égalité face à la page blanche d’une danse collective qui se fera ou ne se fera pas. Cette proposition expérimentale imaginée par la chorégraphe Païvi Aura bouscule les modes relationnels présupposés entre l’acteur et le spectateur, l’adulte et le petit. Pendant environ trente minutes, chacun apprend à trouver librement sa place avec timidité et respect. Quand certains enfants osent franchir le pas et rejoindre les danseuses, s’amorce une nouvelle aventure où tout est possible. Qui sera le meneur, qui suivra, qui restera sur le bord ? Ce moment sensible et rare ouvre un registre de partage et d’échange qui change et enrichit notre perception de l’autre.

Dominique Duthuit

 
PDF Imprimer Envoyer

Petit Mars Changeant

Compagnie Nathalie Cornille
Création décembre 2010

Les 27 et 28 mars à Gonesse, le 30 mars à Enghien-les-Bains,
les 2 et 3 avril à Arnouville, les 5, 6 et 7 avril à Cergy

Le petit mars changeant (apatura ilia) est un superbe papillon d’été, aux reflets bleus violets qui se trouve dans les
bois feuillus, proche des rivières et des lacs.
En plus d’être un spectacle, “Petit mars changeant” est un endroit dans lequel on accueille les petits spectateurs de 1 jour à 3 ans, accompagnés !
Un endroit où une installation attend chacun pour s’y lover, s’y allonger, s’y asseoir, s’y détendre en compagnie d’une danseuse.
Confortablement installé sur un tapis moelleux, le spectateur partage le même espace que la danseuse qui investit cet endroit fait de légèreté, de poésie, d’imaginaire, de voix chuchotées, dessus, dessous, à côté, tout près, si près qu’il suffit de tendre la main pour trouver un papillon à caresser...

Installation, chorégraphie et scénographie : Nathalie Cornille
création musicale : Fabrice Vincourt
voix : Nathalie Cornille, Jennifer Rauwel, Fabrice Vincourt
costumes et confection installation : Maud Lemercier
assistée de Sylvie Dermigny et Cécile Pineau
lumière : Gilles Ponce
production CNC Danse

Coproductions :
Culture Commune - Scène Nationale du Bassin Minier du Pas de Calais - Loos en Gohelle (62)
Centre culturel Henri Matisse - Noyelles Godault (62)
Conseil Régional Nord Pas de Calais / Conseil Général du Pas de Calais.
 
PDF Imprimer Envoyer

En corps

Compagnie ACTA – Artistes associés : Agnès Desfosses, Laurent Dupont
Création mars 2012

A partir de 3 ans
Du 28 au 30 mars à Cergy

Encore !... Un mot premier pour négocier avec la vie. Un son savouré dès le premier âge. Un souhait où se cachent un
désir, un manque, l’attente d’un plaisir renouvelé… parfois une récidive !

Un geste au croisement avec l’autre, son corps, pour donner et recevoir.

En CORPS est un jeu d’improvisations structurées (danse, musique, performance
d’arts visuels) inspiré des thèmes puisés dans l’oeuvre de Picasso et de sa vie d’artiste : les Ménines, le cirque et la corrida.
Les 3 artistes se lancent éperdument dans une série d’évocations où défilés, mascarades, combats engagés se conjuguent avec les chants et
les paysages sonores inspirés aux traditions tziganes et andalouses… Des matières à fleur de peau, riches en couleurs...pour aller plus loin…

Encore ! Un jeu de toile s’emparera des artifices projetés en direct avec la peinture numérique d’où surgiront des révélations inattendues, supports de la « représentation »
proposée par le peintre pour une composition visuelle et sonore.

Mise en scène: Laurent Dupont
Avec la collaboration artistique d’Agnès Desfosses
Chant: Marie Fraschina
Danse: Thierry Maboang
Graphisme/Image: David Liver
Sound design : Mathieu Fiorentini
Scénographie : Patricia Lacoulonche

Coproduction : ACTA, Compagnie conventionnée : DRAC Ile-de-France - Ministère de la Culture et de la Communication, Conseil Général du Val d’Oise, Ville de Villiers-le-Bel. Avec le soutien de la Drac Ile-de-France au titre de l’aide à la production dramatique et du Conseil Régional d’Ile-de-France dans le cadre d’une convention de permanence artistique Avec l’aide à la création de la Communauté de Communes Sud Pays Basque

La chronique

Cette création est le premier volet d’un projet triennal qui choisit de mettre en miroir l’enfance et l’adolescence, deux seuils de la vie où le corps se transforme et se cherche pour tendre vers la construction de son identité.

« En Corps » évoque cette étape charnière où l’enfant éprouve la nécessité gourmande de renaître autrement. «  Encore ! «  C’est le souhait qu’il invoque pour poursuivre son cheminement de vie vers d’autres possibles. Pour donner à voir et à éprouver cette soif de renaissance, trois artistes, une chanteuse, un danseur et un peintre composent en direct des paysages sonores et visuels qu’ils co-inventent en permanence. Entre eux, il n’y a pas de hiérarchie, pas de clivage entre le féminin et le masculin, leur enjeu est de réussir à répondre dans un apport réciproque au désir d’explorer l’ailleurs. Réunis dans un même atelier, où sont tendus trois grandes toiles blanches, ils puisent dans une imprégnation commune de la vitalité de la culture espagnole le geste, le rythme, la voix, les couleurs pour s’embarquer ensemble dans les plaisirs du cirque, de la corrida, des arts forains. Tout s’écrit dans une interaction constante des propositions de chacun : la peinture numérique projetée inspirée de Picasso ou de Vélasquez, les chants improvisés de traditions tziganes et andalouses, l’écriture chorégraphique puissante du danseur. Le maillage de ces expressions, associé à l’utilisation d’objets inspirés de Calder, mais aussi d’éventails ou de porte-voix, participe à la création d’univers qui modifient les apparences et ouvrent de nouvelles représentations de ce qu’ils sont. Par tableaux successifs, tout se crée puis tout s’efface dans une énergie partagée. « Encore ? » demande l’un, « oui, encore », répond l’autre. Assis ensemble sur un même petit banc, ils reprennent leur souffle avant de se lancer à nouveau dans des arènes de lumière qu’ils viennent habiter de leur appétit de découverte d’eux-mêmes et de l’autre.

Dominique Duthuit

 
PDF Imprimer Envoyer

Cabinet de curiosites surrealistes
à l'usage des tout-petits

Compagnie Le Rideau à Sonnette

Création - Premières Rencontres 2012

A partir de 1 an
Les 25 et 26 mars à Ermont,
les 28, 29 et 30 mars à Villiers-le-Bel,
les 3, 4, 5 et 6 avril à Fosses

Un cabinet de curiosités surréalistes à l’usage des tout-petits ?
Ça n’existe pas, ça n’existe pas !
Et pourquoi pas ?

Conception et interprétation : Sandrine Nicolas et Hélène Seretti
Mise en scène : Christian Lucas
Scénographie et costumes : Sigolène de Chassy
Collaboration musicale : Eleonor Agritt
Création lumière : Raphaël De Rosa
Diffusion : Sandrine Pignoux / LéoumaProd
Montage de production : Frédérique Keddari
Administration : Hélène Maubré
Elizabeth Celle (textes)

Ce spectacle produit par La Compagnie Le Rideau à Sonnette a bénéficié d’une aide à la création par le Conseil Général du Val d’Oise dans le cadre des Premières Rencontres 2012, il a reçu l’aide à la production d’ARCADI, le soutien du CCAS, de la Compagnie ACTA ainsi que celui des villes d’Ermont, Fosses et Villiers-le-Bel.
 
PDF Imprimer Envoyer

• EN ROSE = SÉANCES TOUT PUBLICEN NOIR = SÉANCES EN TEMPS SCOLAIRE

« Hin und Her - Les cent pas » – Toihaus Theatre

Le 21 mars à 10h30 et 15h
Lieu : Le Figuier Blanc, 16-18 rue Grégoire Collas, 95100 Argenteuil
Afficher un plan d'accès >

« Géant et Minuscule » – Acta

Le 21 mars à 9h - 10h15 -14h et 15h15
Lieu : Enghien-les-Bains / Lieu à définir

« Hin und Her - Les cent pas » – Toihaus Theatre

Le 22 mars 2012 à 9h - 10h30 et 15h
Lieu : Le Figuier Blanc, 16-18 rue Grégoire Collas, 95100 Argenteuil
Afficher un plan d'accès >

« ...Y azules rejas del amor » – Al Filito de la Silla

Le 22 mars 2012 à 9h - 10h30 et 14h30
Lieu : LCR de la Justice Turquoise, Place des Linandes Beiges, 95000 Cergy
Afficher un plan d'accès >

« Hin und Her - Les cent pas » – Toihaus Theatre

Le 23 mars 2012 à 9h - 10h30 et 15h
Lieu : Le Figuier Blanc, 16-18 rue Grégoire Collas, 95100 Argenteuil
Afficher un plan d'accès >

« ...Y azules rejas del amor » – Al Filito de la Silla

Le 23 mars 2012 à 9h - 10h30 et 14h30
Lieu : LCR de la Justice Turquoise, Place des Linandes Beiges, 95000 Cergy
Afficher un plan d'accès >

« Les ventres » – Itotoyo Exposition

Le 23 mars 2012 de 14h à 17h
Lieu : Hall de l’Espace Lucien Jean, Rue Marcel Petit, 95670 Marly-la-Ville
Afficher un plan d'accès >

« Hin und Her - Les cent pas » – Toihaus Theatre

Le 24 mars 2012 à 9h30 et 11h
Lieu : Le Figuier Blanc, 16-18 rue Grégoire Collas, 95100 Argenteuil
Afficher un plan d'accès >

« ...Y azules rejas del amor » – Al Filito de la Silla

Le 23 mars 2012 à 9h30 et 11h
Lieu : LCR de la Justice Turquoise, Place des Linandes Beiges, 95000 Cergy
Afficher un plan d'accès >

« Les ventres » – Itotoyo Exposition

Le 23 mars 2012 de 14h à 17h
Lieu : Hall de l’Espace Lucien Jean, Rue Marcel Petit, 95670 Marly-la-Ville
Afficher un plan d'accès >

« Cabinet de curiosités surréalistes » – Le Rideau à Sonnette

Le 25 mars 2012 à 11h et 17h00
Lieu : Théâtre de l’Aventure, Rue Maurice-Berteaux, 95120 Ermont
Afficher un plan d'accès >

« Hin und Her - Les cent pas » – Toihaus Theatre

Le 25 mars 2012 à 16h30
Lieu : MJC de Persan, 3, rue Georges Wodlie
Afficher un plan d'accès >

bougie

« Cabinet de curiosités surréalistes » – Le Rideau à Sonnette

Le 26 mars 2012 à 9h30 et 14h30
Lieu : Théâtre de l’Aventure, Rue Maurice-Berteaux, 95120 Ermont
Afficher un plan d'accès >

« Les ventres » – Itotoyo Exposition

Le 26 mars 2012 de 14h à 17h
Lieu : Hall de l’Espace Lucien Jean, Rue Marcel Petit, 95670 Marly-la-Ville
Afficher un plan d'accès >

« Petit Mars Changeant » – Nathalie Cornille

Le 27 mars 2012 à 9h, 10h30 et 15h00
Lieu : Salle Jacques Brel, 5 rue du Commandant Maurice Fourneau, 95500 Gonesse
Afficher un plan d'accès >

« Les ventres » – Itotoyo Exposition

Le 27 mars 2012 de 14h à 17h
Lieu : Hall de l’Espace Lucien Jean, Rue Marcel Petit, 95670 Marly-la-Ville
Afficher un plan d'accès >

bougie

« Cabinet de curiosités surréalistes » – Le Rideau à Sonnette

Le 28 mars 2012 à 10h et 15h
Lieu : Espace Marcel Pagnol, 2 rue Gounod, 95400 Villiers-le-Bel
Afficher un plan d'accès >

« En Corps » – Acta

Le 28 mars 2012 à 10h et 15h00
Lieu : L’Apostrophe - Scène Nationale, 1 Place des Arts, 95000 Cergy
Afficher un plan d'accès >

« Petit Mars Changeant » – Nathalie Cornille

Le 28 mars 2012 à 9h, 10h30 et 15h00
Lieu : Salle Jacques Brel, 5 rue du Commandant Maurice Fourneau, 95500 Gonesse
Afficher un plan d'accès >

« ...Y azules rejas del amor » – Al Filito de la Silla

Le 28 mars 2012 à 10h et 15h
Lieu : Maison de quartier Camille Claudel, 32 bis, avenue du 8 mai 1945, 95400 Villiers-le-Bel
Afficher un plan d'accès >

« Le ventre du racoin » – Itotoyo

Le 28 mars 2012 à 10h
Lieu : Espace Lucien Jean, Rue Marcel Petit, 95670 Marly-la-Ville
Afficher un plan d'accès >

« Mr et Mme Sommerflügel » – Florschütz et Döhnert

Le 28 mars 2012 à 9h30 et 14h30
Lieu : Espace Charles Aznavour, 1 rue de Boishue, 95400 Arnouville-les-Gonesse
Afficher un plan d'accès >

« Desayuno Fragil » – La Casa Incierta

Le 28 mars 2012 à 9h et 10h30
Lieu : Centre social et culturel Plein Midi, 1, avenue du Plein Midi, 95140 Garges-lès-Gonesse
Afficher un plan d'accès >

« Me-Me » – Dance Theater Auraco

Le 28 mars 2012 à 9h et 10h30
Lieu : Maison de quartier Valéry-Watteau, Route des Réfuzniks, 95200 Sarcelles
Afficher un plan d'accès >

« Les ventres » – Itotoyo Exposition

Le 28 mars 2012 de 9h à 11h30
Lieu : Hall de l’Espace Lucien Jean, Rue Marcel Petit, 95670 Marly-la-Ville
Afficher un plan d'accès >

bougie

« Cabinet de curiosités surréalistes » – Le Rideau à Sonnette

Le 29 mars 2012 à 9h, 10h30 et 15h
Lieu : Espace Marcel Pagnol, 2 rue Gounod, 95400 Villiers-le-Bel
Afficher un plan d'accès >

« En Corps » – Acta

Le 29 mars 2012 à 10h et 15h00
Lieu : L’Apostrophe - Scène Nationale, 1 Place des Arts, 95000 Cergy
Afficher un plan d'accès >

« Le ventre du racoin » – Itotoyo

Le 29 mars 2012 à 9h30 et 14h15
Lieu : Espace Lucien Jean, Rue Marcel Petit, 95670 Marly-la-Ville
Afficher un plan d'accès >

« ...Y azules rejas del amor » – Al Filito de la Silla

Le 29 mars 2012 à 10h et 15h
Lieu : Maison de quartier Camille Claudel, 32 bis, avenue du 8 mai 1945, 95400 Villiers-le-Bel
Afficher un plan d'accès >

« Mr et Mme Sommerflügel » – Florschütz et Döhnert

Le 29 mars 2012 à 9h30 et 14h30
Lieu : Espace Charles Aznavour, 1 rue de Boishue, 95400 Arnouville-les-Gonesse
Afficher un plan d'accès >

« Tout Ouïe » – Iota

Le 29 mars 2012 à 14h30
Lieu : Théâtre de l’aventure, 1 rue Gambetta, 95120 Ermont
Afficher un plan d'accès >

bougie

« Cabinet de curiosités surréalistes » – Le Rideau à Sonnette

Le 30 mars 2012 à 9h, 10h30 et 15h
Lieu : Espace Marcel Pagnol, 2 rue Gounod, 95400 Villiers-le-Bel
Afficher un plan d'accès >

« En Corps » – Acta

Le 30 mars 2012 à 10h et 15h00
Lieu : L’Apostrophe - Scène Nationale, 1 Place des Arts, 95000 Cergy
Afficher un plan d'accès >

« Embrasser la lune » – Le Fil rouge Théâtre

Le 30 mars 2012 à 9h et 10h30
Lieu : Centre Picasso, rue Guy-de-Maupassant, 95370 Montigny-lès-Cormeilles
Afficher un plan d'accès >

« ...Y azules rejas del amor » – Al Filito de la Silla

Le 30 mars 2012 à 10h et 15h
Lieu : Maison de quartier Camille Claudel, 32 bis, avenue du 8 mai 1945, 95400 Villiers-le-Bel
Afficher un plan d'accès >

« Petit Mars Changeant » – Nathalie Cornille

Le 30 mars 2012 3 représentations
Lieu : Lieu à définir, 95880 Enghein les Bains

« Tout Ouïe » – Iota

Le 30 mars 2012 à 10h et 14h30
Lieu : Théâtre de l’aventure, 1 rue Gambetta, 95120 Ermont
Afficher un plan d'accès >

« Tout Ouïe » – Iota

Le 31 mars 2012 à 17h
Lieu : Théâtre de l’aventure, 1 rue Gambetta, 95120 Ermont
Afficher un plan d'accès >

« Embrasser la lune » – Le Fil rouge Théâtre

Le 31 mars 2012 à 11h
Lieu : Centre Picasso, rue Guy-de-Maupassant, 95370 Montigny-lès-Cormeilles
Afficher un plan d'accès >

poisson

« Tout Ouïe » – Iota

Le 1er avril 2012 à 16h
Lieu : L’Imprévu, 2 place Pierre Mendès-France, 95310 Saint-Ouen-l'Aumône
Afficher un plan d'accès >

« ...Y azules rejas del amor » – Al Filito de la Silla

Le 2 avril 2012 à 9h15, 10h15 et 14h30
Lieu : Théâtre du Cormier, 123 rue de Saint Germain, 95240 Cormeilles-en-Parisis
Afficher un plan d'accès >

« Petit Mars Changeant » – Nathalie Cornille

Le 2 avril 2012 à 15h30
Lieu : Espace Charles Aznavour, 1 rue de Boishue, 95400 Arnouville-les-Gonesse
Afficher un plan d'accès >

« Tout Ouïe » – Iota

Le 2 avril 2012 à 10h et 14h30
Lieu : L’Imprévu, 2 place Pierre Mendès-France, 95310 Saint-Ouen-l'Aumône
Afficher un plan d'accès >

« Le ventre du racoin » – Itotoyo

Le 2 avril 2012 à 10h15 et 14h30
Lieu : Théâtre de l’aventure, 1 rue Gambetta, 95120 Ermont
Afficher un plan d'accès >>

bougie

« Cabinet de curiosités surréalistes » – Le Rideau à Sonnette

Le 3 avril 2012 à 9h, 10h30 et 14h30
Lieu : Espace Germinal, Avenue du Mesnil, BP 600025, 95470 Fosses
Afficher un plan d'accès >

« Petit Mars Changeant » – Nathalie Cornille

Le 3 avril 2012 à 9h15 et 10h30
Lieu : Espace Charles Aznavour, 1 rue de Boishue, 95400 Arnouville-les-Gonesse
Afficher un plan d'accès >

« ...Y azules rejas del amor » – Al Filito de la Silla

Le 3 avril 2012 à 9h15, 10h15 et 14h30
Lieu : Théâtre du Cormier, 123 rue de Saint Germain, 95240 Cormeilles-en-Parisis
Afficher un plan d'accès >

« Le ventre du racoin » – Itotoyo

Le 3 avril 2012 à 10h15
Lieu : Théâtre de l’aventure, 1 rue Gambetta, 95120 Ermont
Afficher un plan d'accès >>

« Embrasser la lune » – Le Fil rouge Théâtre

Le 3 avril 2012 à 9h30 et 10h45
Lieu : Centre culturel Camille Claudel, Square Georgette Agutte, 95210 Saint Gratien
Afficher un plan d'accès >

bougie

« Cabinet de curiosités surréalistes » – Le Rideau à Sonnette

Le 4 avril 2012 à 10h et 15h
Lieu : Espace Germinal, Avenue du Mesnil, BP 600025, 95470 Fosses
Afficher un plan d'accès >

« Embrasser la lune » – Le Fil rouge Théâtre

Le 4 avril 2012 à 10h et 11h15
Lieu : Centre culturel Camille Claudel, Square Georgette Agutte, 95210 Saint Gratien
Afficher un plan d'accès >

« Le Grand Saut » – Théâtre de la Guimbarde

Le 4 avril 2012 à 10h et 15h
Lieu : Maison de quartier Boris Vian, 4 rue Scribe, 95400 Villiers-le-Bel
Afficher un plan d'accès >

« Mr et Mme Sommerflügel » – Florschütz et Döhnert

Le 4 avril 2012 à 10h30 et 15h
Lieu : Le Figuier Blanc, 16-18 rue Grégoire Collas, 95100 Argenteuil
Afficher un plan d'accès >

bougie

« Cabinet de curiosités surréalistes » – Le Rideau à Sonnette

Le 5 avril 2012 à 9h, 10h30 et 14h30
Lieu : Espace Germinal, Avenue du Mesnil, BP 600025, 95470 Fosses
Afficher un plan d'accès >

« Embrasser la lune » – Le Fil rouge Théâtre

Le 5 avril 2012 à 10h
Lieu : Centre culturel Camille Claudel, Square Georgette Agutte, 95210 Saint Gratien
Afficher un plan d'accès >

« Le Grand Saut » – Théâtre de la Guimbarde

Le 5 avril 2012 à 10h et 15h
Lieu : Maison de quartier Boris Vian, 4 rue Scribe, 95400 Villiers-le-Bel
Afficher un plan d'accès >

« Mr et Mme Sommerflügel » – Florschütz et Döhnert

Le 5 avril 2012 à 10h et 15h
Lieu : Le Figuier Blanc, 16-18 rue Grégoire Collas, 95100 Argenteuil
Afficher un plan d'accès >

« Le ventre du racoin » – Itotoyo

Le 5 avril 2012 à 9h15, 10h30 et 15h
Lieu : Maison de quartier de Chennevières, 2 place Louise Michel, 95310 Saint-Ouen-l'Aumône
Afficher un plan d'accès >>

« Petit Mars Changeant » – Nathalie Cornille

Le 5 avril 2012 à 9h et 10h30
Lieu : Maison de quartier St Christophe, 12 allée des petits pains, 95800 Cergy
Afficher un plan d'accès >

bougie

« Cabinet de curiosités surréalistes » – Le Rideau à Sonnette

Le 6 avril 2012 à 9h, 10h30
Lieu : Espace Germinal, Avenue du Mesnil, BP 600025, 95470 Fosses
Afficher un plan d'accès >

« Petit Mars Changeant » – Nathalie Cornille

Le 6 avril 2012 à 9h et 10h30
Lieu : Maison de quartier St Christophe, 12 allée des petits pains, 95800 Cergy
Afficher un plan d'accès >

« Le Grand Saut » – Théâtre de la Guimbarde

Le 6 avril 2012 à 10h et 14h30
Lieu : Théâtre de l’Aventure, Rue Maurice-Berteaux, 95120 Ermont
Afficher un plan d'accès >

« Mr et Mme Sommerflügel » – Florschütz et Döhnert

Le 6 avril 2012 à 10h et 15h
Lieu : Le Figuier Blanc, 16-18 rue Grégoire Collas, 95100 Argenteuil
Afficher un plan d'accès >

« Petit Mars Changeant » – Nathalie Cornille

Le 7 avril 2012 à 9h et 10h30
Lieu : Maison de quartier St Christophe, 12 allée des petits pains, 95800 Cergy
Afficher un plan d'accès >

« Le Grand Saut » – Théâtre de la Guimbarde

Le 7 avril 2012 à 17h
Lieu : Théâtre de l’Aventure, Rue Maurice-Berteaux, 95120 Ermont
Afficher un plan d'accès >

« Mr et Mme Sommerflügel » – Florschütz et Döhnert

Le 7 avril 2012 à 9h30 et 11h
Lieu : Le Figuier Blanc, 16-18 rue Grégoire Collas, 95100 Argenteuil
Afficher un plan d'accès >