PDF Imprimer Envoyer

ALdiLa ("Au-delà")

 

Laurent Dupont/Tam Teatromusica

Théâtre et Ombre/petite enfance - dès 18 mois
Interprétation : Flavia Bussolotto et Davide Tardivo
Coproduction : TAM teatromusica-Padova de Padoue, Festival Méli’mômes de Reims, Office culturel de la ville de Rethel ; remerciements à l’entreprise Martin Guillemin/Rethel


Trois syllabes qui sonnent comme une musique envoûtante.

Si les contraires s’attirent, Laurent Dupont dans sa nouvelle création pour la petite enfance a décidé de les unir.

ALdiLA, AL et LA, un homme, une femme s’attirent, se repoussent, jouent, se fuient, se retrouvent enfin. Le spectacle interroge la difficulté d’être deux, de vivre à deux, la nécessité de se séparer pour mieux se retrouver. Dans la pénombre, la gestuelle des comédiens - rythmée par la musique discordante de John Cage - rend compte de la complexité de l’amour, parfois doux, parfois brutal. Quelques sons, quelques onomatopées, des mots empruntés à Michaux suffisent : le langage de l’amour est universel.

Le thème s’inspire d’une légende de Pline : une jeune femme dessine son fiancé à la lueur d’une bougie avant qu’il ne s’en aille ; son père, frappé par la ressemblance, en reproduit une petite statue. Cette dernière vient symboliser le lien que crée l’amour, et qui subsiste même au-delà du sentiment. Laurent Dupont a alors choisi de travailler sur et avec nos émotions, il réveille notre vécu, nous bouleverse. Son spectacle n’est pas seulement dans la représentation, il se ressent au-delà ( « aldila » en italien).

Delphine Perez